Autobiographie et mensonges, Lance Armstrong a le dernier mot

Partager
Tweeter
Partager
Courriel

Publié initialement sur LesAffaires.com.

BLOGUE. En février 2013, Éric Sabbag avait déposé une requête pour être autorisé à intenter un recours collectif contre Lance Armstrong et certaines maisons d’édition.

En effet, il s’estimait victime de fausses déclarations contenues dans une autobiographie du «champion» cycliste.

L’affaire semblait soulever une question intéressante, à savoir jusqu’où un livre présenté et vendu comme une autobiographie peut contenir de l’«autofiction».

Nous n’aurons vraisemblablement pas la réponse au terme de cette affaire puisque le requérant vient d’être autorisé à se désister de son recours.

Ses motifs? 

Le recours collectif intenté aux États-Unis et fondé sur la même cause d’action aurait été rejeté sommairement. En outre, moins de 20 personnes auraient manifesté leur intérêt à se joindre au groupe que tentait de faire reconnaître le requérant.

Partager
Tweeter
Partager
Courriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *