R. c. Goforth

Pénal: Même si l’exposé au jury n’était pas parfait, ce dernier a néanmoins reçu des directives appropriées; il n’existe aucune possibilité raisonnable qu’il ait été confus à propos de la mens rea requise dans le cas de l’omission de fournir les choses nécessaires à l’existence, prévue à l’article 215 C.Cr., ou qu’il ait été induit en erreur quant à ce que la Couronne devait prouver pour qu’il puisse déclarer l’accusé coupable d’homicide involontaire coupable ou d’infliction illégale de lésions corporelles (C.S. Can.).

Print Friendly, PDF & Email

Consultez le texte intégral de la décision:

R. c. Goforth