Les Express : Traverser le temps

Partager
Tweeter
Partager
Courriel

Quand j’ai commencé à travailler comme avocate à Montréal, dans les années 1990, je croisais souvent des gens qui lisaient le Jurisprudence Express (J.E.) dans le métro ou dans l’autobus. On dit même qu’on en trouvait des photocopies dans les toilettes de certains grands bureaux du centre-ville…

Publication phare de SOQUIJ, le J.E., né à l’automne 1977, est rapidement devenu l’outil indispensable des juristes qui voulaient être au courant des décisions rendues par les tribunaux. C’est que, avant lui, il fallait attendre la publication des recueils de jurisprudence pour prendre connaissance de la jurisprudence «récente», ou encore avoir de bons contacts avec des avocats plaidants.

Le journal de jurisprudence de SOQUIJ prend la forme de feuillets d’information envoyés hebdomadairement, feuillets produisant les sommaires des jugements les plus importants rendus par les tribunaux de droit commun du Québec. […]

À titre de service complémentaire, SOQUIJ a mis sur pied le Service «Texte intégral», qui met à la disposition des utilisateurs la copie du texte intégral de tous les jugements mentionnés par l’Express. Ce service de diffusion rapide, accessible par la poste, par téléphone ou à nos locaux, fut lui aussi largement utilisé par les juristes: environ huit cents copies de jugements sont chaque mois diffusées par SOQUIJ.

Le Jurisprudence Express est donc devenu pour SOQUIJ un véhicule privilégié d’exécution de son mandat de diffuseur d’informations juridiques. Sa formule de publication a permis de réduire à quelques semaines et même dans certains cas à quelques jours les délais de publication, qui, pour des recueils de jurisprudence traditionnels, dépassent fréquemment les douze mois. (Rapport annuel 1977-1978, p. 13.)

Les six numéros de 1977 ont été distribués gratuitement aux avocats et notaires. Dès sa première année complète de publication, on comptait plus de 2 500 abonnements payants (alors qu’il y avait environ 5 000 membres du Barreau).

Le J.E. a fait des petits. D’abord le Droit du travail Express, lancé en 1982, puis le Jurisprudence Logement Express, ainsi que toute une gamme d’Express par thème, allant des lésions professionnelles au droit du logement en passant par le droit fiscal et le droit disciplinaire.

Avec le déclin du papier, les Express se sont métamorphosés et, en 2009, les «Express 2.0» ont été lancés, soit des bulletins électroniques qui peuvent être personnalisés très finement selon les intérêts du lecteur. Outre les Express hebdomadaires du vendredi, les signalements quotidiens de jurisprudence, de doctrine et de législation de L’Express et de L’Express Travail rejoignent plus de 20 000 lecteurs par courriel ou par fil RSS.  

Voilà une popularité qui ne se dément pas… même s’il est moins évident aujourd’hui de détecter les lecteurs d’Express dans le métro! 

#SOQUIJ40

Partager
Tweeter
Partager
Courriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *