Moi, Maldives, chien d’assistance pour enfants autistes

Collaboration spéciale.

Aujourd’hui, c’est une journée bien spéciale! J’ai la chance de pouvoir écrire mon premier billet de blogue afin de vous parler de ma mission privilégiée. Je m’appelle Maldives et je suis un chien d’assistance de la Fondation Mira. Après avoir passé plus d’un an dans une famille d’accueil, je suis entrée à l’Université Mira pour suivre un entraînement rigoureux afin d’apprendre mon futur métier : chien d’assistance pour enfant présentant des troubles du spectre de l’autisme et autres troubles connexes.

J’ai fait la rencontre de ma nouvelle famille en avril 2010. Ma mission spéciale consiste à réconforter ma petite maîtresse, Florence. Je l’accompagne fièrement à ses rendez-vous médicaux, sorties scolaires, activités de loisirs, etc. Auparavant très anxieuse lors de ses nombreux rendez-vous médicaux, Florence est maintenant beaucoup plus calme et collabore mieux. Même à la maison, je suis utile. Je suis sa meilleure amie et sa confidente! Je m’installe près d’elle lorsqu’elle fait ses devoirs et cela l’aide à se concentrer davantage. Pendant la nuit, je suis aussi à ses côtés afin qu’elle se repose paisiblement. D’ailleurs, les parents de Florence me remercient souvent de leur permettre dorénavant de dormir des nuits complètes! J’ai aussi « élargi » ma mission afin de réconforter aussi les deux frères de Florence. Je pense que je suis aussi une « thérapeute familiale »!

Pour le moment, je n’accompagne pas Florence quotidiennement à l’école. Je ne m’ennuie pas pour autant. Afin de maintenir mes acquis de chien d’assistance, j’ai le privilège de suivre la maman de Florence à son travail pour SOQUIJ. Ensemble, nous nous déplaçons régulièrement dans plusieurs palais de justice. D’ailleurs, j’en profite pour vous dire que mon travail et celui de mes consœurs et confrères est beaucoup plus facile depuis la récente décision de la Cour d’appel. En effet, il est maintenant clair que l’article 10 de la Charte des droits et libertés de la personne protège l’accès aux lieux publics pour le parent accompagné du chien d’assistance TED/TSA, et ce, même en l’absence de l’enfant. La maman de Florence a récemment publié un article à ce sujet.

Comme je vous le mentionnais plus haut, aujourd’hui, le 9 novembre, est une journée vraiment spéciale! C’est «La journée qui a du chien » présentée par la chaîne de télévision V et la Fondation Mira. Pour cette occasion, la programmation entière de V sera consacrée à la Fondation Mira. L’objectif de cette journée est d’amasser le plus de dons possibles afin de permettre l’entraînement d’autres merveilleux et précieux chiens-guides, chiens d’assistance et chiens TED/TSA. 

Vous le ne savez peut-être pas mais, depuis sa création, en 1981, par M. Éric St-Pierre, la Fondation MIRA a donné plus de 3 000 chiens. Chaque chien-guide et chaque chien d’assistance représente un investissement de 30 000 $. La Fondation ne reçoit aucune subvention gouvernementale et s’autofinance uniquement de dons du grand public et de revenus provenant de diverses activités de financement. En cette « Journée qui a du chien », soyez généreux et ayez « le cœur sur la patte »!

En savoir plus

Partager
Tweeter
Partager
Courriel

3 réponses sur “Moi, Maldives, chien d’assistance pour enfants autistes”

  1. Bravo Maldives pour ton billet et, encore plus, pour ton important et magnifique travail auprès de ta petite maîtresse Florence.

    Merci et bravo aussi à Me Valiquette pour votre implication auprès de MIRA.

    Nul doute que je contribuerai aujourd’hui à cette importante cause. J’encourage toutes mes consoeurs et tous mes confrères à en faire de même.

    Bon succès pour cette journée.

    Jean

  2. Geneviève Gélinas dit :

    J’ai le bonheur de te côtoyer chaque semaine, Maldives. Merci de me procurer, au bureau, une petite dose de zoothérapie canine!

  3. caroline charland dit :

    Ma chère Maldives,
    De l’autre côté de la haute haie, se trouve une famille qui sait et qui voit que tu travailles fort avec Florence.
    Ahhhh si tu pouvais enlever ton joli foulard bleu plus souvent, nous serions très heureux de jouer avec toi nous aussi mais bon, tu le gardes pour une bonne cause et on comprend bien!

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *