Encourir – Anglicisme

Ainsi, on peut encourir des sanctions, des reproches, les foudres de quelqu’un ou des bosses, mais il faut se garder de prêter à ce verbe le sens du verbe anglais to incur. Par exemple, encourir n’est pas un terme de finance. On n’«encourt» pas des dépenses, mais on les engage ou on les fait, on n’«encourt» pas des pertes ou des difficultés financières, mais on les subit, les risque ou leséprouve.

Quant à l’expression «encourir un risque», elle est nettement pléonastique puisque le verbe encourir comporte déjà la notion de risque. On court un risque ou l’on s’y expose.

Print Friendly, PDF & Email

Partager

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.