JuridiQC: le nouveau service d’information axé sur l’humain

Le ministre de la Justice et SOQUIJ ont lancé, le 13 octobre 2020, JuridiQC, un nouveau service qui aide les citoyennes et les citoyens à bien comprendre leurs droits et à entamer des démarches. Dans un premier temps, JuridiQC s’adresse aux personnes vivant une situation de séparation ou de divorce.

JuridiQC, c’est quoi?

Gratuit et bilingue, JuridiQC offre de l’information simplifiée et adaptée à la situation de chacun ainsi que des outils d’accompagnement personnalisés. Le site propose également un bottin de ressources pour trouver des organismes gratuits ou à faibles coûts et des professionnels des domaines juridique, financier et psychosocial.

Le déploiement du service est progressif et s’échelonnera sur 4 ans. Ce projet s’inscrit dans un cheminement important et plus global du gouvernement du Québec, soit le Plan pour moderniser le système de justice 2018-2023.

JuridiQC est le fruit d’une exceptionnelle collaboration de nombreux acteurs du milieu juridique et communautaire ainsi que de la participation de citoyens.

L’humain au centre de la démarche

En vue de répondre concrètement et efficacement aux problèmes d’accès à la justice, une collecte de besoins a été effectuée en s’assurant de placer l’humain au centre de la démarche. Plusieurs activités ont été mises en place afin de faire participer de futurs utilisateurs de JuridiQC, mais également des intervenants œuvrant auprès des citoyens.

JuridiQC est réalisé en adoptant le processus de conception du design thinking, dont l’application au droit est le legal design. Cette méthodologie a pour objectif de rendre le droit accessible, intelligible et engageant. Pour ce faire, le juriste doit s’effacer pour permettre au justiciable d’être au centre de la réflexion plutôt qu’à l’extrémité du processus. Les experts d’un milieu ne voient trop souvent une situation qu’à partir de leur perspective, alors qu’il existe d’autres points de vue. L’approche du legal design repose donc sur l’empathie et sur la capacité de s’ouvrir à l’autre.

Legal design: un exemple concret

Lorsqu’il a été temps de savoir quels thèmes JuridiQC allait couvrir en droit de la famille, une collecte des besoins a été menée auprès des parties prenantes ainsi que des citoyens afin de bien saisir les préoccupations vécues par les utilisateurs auxquels s’adresse JuridiQC. Sans grand étonnement, le divorce et la séparation sont sortis vainqueurs des enjeux les plus préoccupants vécus par les citoyens en matière familiale. L’exercice ne s’est pas arrêté là. Nous avons voulu comprendre de façon plus détaillée quels étaient ces enjeux et comment les citoyens avaient vécu leur divorce ou leur séparation. Des entrevues individuelles et des sondages ont donc été menés pour comprendre davantage leur réalité. C’est seulement après avoir analysé toutes les données recueillies lors de la collecte de besoins que l’équipe a pu confirmer certaines hypothèses de départ et faire un choix des sujets qui devraient se retrouver dans JuridiQC. C’est donc dire que l’équipe du contenu n’a pas basé son choix de thèmes sur les dispositions prévues au livre deuxième du Code civil du Québec, «De la famille», mais bien sur les préoccupations vécues par les citoyens.

Un apprentissage important de cet exercice a été de comprendre qu’un problème juridique doit être apprécié au-delà de sa dimension juridique. Il doit être considéré comme un événement de vie, tel que l’annonce d’une séparation aux enfants ou aux proches.

Conclusion

JuridiQC poursuivra sa consultation des citoyens tout au long de son déploiement afin de s’assurer que le service réponde à leurs attentes.

Plusieurs autres thèmes sont à venir, dont celui des aînés, ainsi que de nombreuses fonctionnalités, notamment la possibilité de remplir une procédure de divorce conjoint en ligne. Restez à l’affût des prochains développements!

Partager
Tweeter
Partager
Courriel

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *