Chroniques linguistiques

Chroniques linguistiques

Toutes les chroniques

Poinçonner

Dans plusieurs entreprises, l’enregistrement, au moyen d’un appareil, du temps de présence au travail d’un salarié est le pointage. Le verbe «poinçonner» et le nom «poinçonnage» sont des anglicismes qu’il vaut mieux éviter en ce sens (to punch).

Plusieurs salariés pointent donc le matin et le soir, enregistrant leur heure d’arrivée et de départ à l’horodateur, qui est une horloge munie d’un mécanisme permettant d’imprimer la date et l’heure sur les cartes de pointage (et non «cartes de poinçon»).

(Pétrin, Hélène. Vocabulaire des conventions collectives.Vocabulaire des conventions collectives. Québec: Publications du Québec, 1991, 95 p. (Cahiers de l’Office de la langue française))

Print Friendly, PDF & Email