Chroniques linguistiques

Chroniques linguistiques

Toutes les chroniques

Sexualisation des postes

Il arrive qu’un employeur, pour diverses raisons, pose une exigence quant au sexe des candidats à un poste affiché. Par exemple, un hôpital pourra réserver à des femmes certains postes de préposés aux bénéficiaires parce qu’elles seront appelées à donner des soins intimes à des bénéficiaires de sexe féminin. On parle alors de «sexualisation» des postes.

C’est pourtant bien à tort que l’on utilise cette expression, qui signifie proprement: «donner un caractère sexuel à, rendre sexuel». Un poste vraiment «sexualisé» pourrait être, par exemple, celui d’une serveuse à qui l’employeur demanderait d’avoir désormais des relations sexuelles avec les clients… Nous sommes bien loin, on le voit, de la simple exigence relative au sexe des candidats, une expression certes plus longue, mais combien plus appropriée!

Print Friendly, PDF & Email